loader image
Alpine Photo Prints

10 conseils pour améliorer vos photos de paysage montagne

12 Août, 2021Conseils photo

Qui n’a pas été déçu en visionnant ses photos de paysage montagne une fois rentré chez soi ! Dans cet article je ne parlerais pas d’objectifs ou d’appareils photo (enfin le moins possible), mais plus de petites recommandations vous permettant d’améliorer vos clichés. La photographie de paysage en montagne demande un minimum de connaissance du milieu montagnard. La pratique est donc la meilleure des solutions pour progresser. Toutefois certaines astuces permettent d’éviter les principaux écueils. Voici donc 10 conseils faciles à mettre en oeuvre pour vous permettre d’améliorer efficacement  vos photos de paysage.

Les 10 conseils que vous trouverez dans cet article :

1 – Repérez en amont le lieu de votre séance photo de paysage montagne.

Pour vos photos de paysage, il est important de repérer virtuellement votre spot de prise de vue afin de ne pas passer à côté du bon placement ou de la belle lumière. A contrario de lieux moins « abruptes », photographier en montagne peut vite devenir fatiguant. Les dénivelés peuvent être importants avec des temps de marche non négligeables. Un repérage sur le lieu même de la prise de vue n’est donc pas vraiment logique et quite à être sur place, alors autant faire des images. Bien entendu, l’ambiance, la lumière ou la météo ne seront peut-être pas celles recherchées. Il est donc important d’obtenir un maximum d’informations en amont de votre sortie photo afin de mettre toutes les chances de son côté. Heureusement, il est désormais possible d’utiliser des applications permettant de « visiter virtuellement » le spot imaginé et vérifier s’il est à la hauteur de vos espérances. Ces applications sont nombreuses, mais les suivantes vous permettront de récolter les principales informations :

Capture écran de l'application iPhigénie 3

Iphigénie, l’application de cartographie IGN.

Capture écran de l'application Peak Visor 1

Peak Visor, une application avec carte 3D et indications de marche.

En repérant votre lieu de prise de vue, vous pourrez estimer le temps de marche d’approche, découvrir dans ses grandes lignes le paysage à photographier, mais aussi appréhender la direction de la lumière ainsi que les horaires du lever et coucher du soleil. Vous pouvez retrouver l’ensemble des applications indispensables au repérage photo dans ce précédent article.

Application photo pour réaliser une sortie photo ou un shooting photo

9 applications smartphone indispensables pour réussir votre sortie photo en montagne

Une bonne sortie photo est une sortie anticipée. Voici ma liste préférée des applications que j’utilise sur mon smartphone pour mettre au maximum les chances de mon côté.

2 – Anticipez la météo et apprenez à jouer avec le mauvais temps.

L’une des principales clés pour réussir de belles photos de paysage de montagne, est d’anticiper la météo. Il est indispensable de savoir si la couverture nuageuse laissera apparaître les sommets montagneux ou à quelle heure la chute de neige va-t-elle s’interrompre. Les débutants imaginent souvent que les plus belles photos se réalisent les journées de grand beau temps. Dans la réalité ceci n’est pas toujours le cas et les mauvaises conditions atmosphériques proposent souvent de très belles ambiances. Osez photographier la montagne quand la météo est capricieuse, ou plutôt juste quand le mauvais temps est en train d’arriver ou de se retirer. Les nuages viennent alors habiller les sommets et les lumières sont souvent très intenses. Parfois un subtil manteau de neige fraîche ou de givre recouvre les sommets offrant l’occasion de faire de belles images.

Trident du Tacul à Chamonix après la tempête

Le Trident du Tacul dans le Massif du Mont Blanc le lendemain d’un orage. Les nuages apportent une autre dimension à l’image et permettent de différencier les plans.

Là encore les applications permettent d’anticiper la météo de la séance photo. Personnellement j’utilise l’application Windy lien externe Alpine Photo Prints qui est très complète et a l’avantage de proposer plusieurs modèles météorologiques.

3 – Less is more.

Comme vous l’avez très certainement déjà expérimenté, le poids du matériel photo est l’ennemi principal du photographe en montagne. Il est donc primordial de vous fixer un objectif principal à photographier afin de n’emporter avec vous que le strict minimum. Il est rarement utile d’emporter avec soi toute sa panoplie d’objectifs. Laissez le trépied chez vous si vous photographiez de jour. Estimez correctement le nombre d’accus que vous allez réellement utiliser, idem pour tous les petits accessoires souvent inutiles. En photographie de montagne, je me fixe une règle: Tout ce que j’emporte à une utilité à un moment donné. Si ce n’est pas le cas, c’est que j’ai mal évalué ma sortie photo. En préparant votre matériel et si le doute persiste, laissez sur l’armoire ce qui ne vous semble pas vraiment indispensable. Sur le terrain n’ayez pas de regrets si vous vous dites que vous auriez dû emmener tel ou tel matériel. La contrainte permet souvent de sortir des sentiers battus et apporte alors son lot de surprises.

Pour vous aider dans le choix du matériel à emmener avec vous, voici un article apportant quelques pistes sur les objectifs à utiliser en fonction des différentes pratiques photos que vous aimeriez réaliser en montagne.

Objectif photo pour la montagne

Comment choisir son objectif photo pour la montagne ?

Longue focale, grand angle ou focale fixe, choisir un objectif pour son appareil photo n’est pas une simple affaire. Voici quelques pistes pour vous aider à vous décider.

4 – Préparez correctement votre matériel en cochant une check-list.

Comme vu précédemment, la photographie de paysage en montagne demande que votre matériel soit parfaitement adapté à votre sortie photo mais également à la météo du jour. Les attentes étant parfois longues et froides, une attention particulière sera portée à votre tenue vestimentaire. Faire une check-list de votre matériel permet de ne rien oublier et de ne pas regretter d’être monté pour rien. Voici une base de check-list a modifier suivant vos habitudes et les différentes pratiques. Le matériel présenté ci-dessous est adapté à la moyenne montagne :

Matériel personnel d'un photographe pour la photo de paysage en montagne
Matériel perso

  1. Sac à dos d’un litrage minimum de 45l permettant de fixer un pied photo
  2. Chaussures de montagne suffisamment chaudes pour ne pas avoir froid aux pieds notamment en position statique ( important ! )
  3. Chaussettes chaudes
  4. Pantalon de randonnée en montagne ou d’alpinisme suivant l’altitude plus Surpantalon léger en goretex pour la pluie, la neige et le vent si les conditions météo sont mauvaises. S’il fait très froid, prévoir un collant supplémentaire
  5. Système trois couches avec veste goretex
  6. Veste en duvet pour la prise de vue
  7. Buff et/ou bonnet
  8. Paire de gants légère qui ne gêne pas les réglages de l’appareil. Prévoir une seconde paire chaude si les températures sont basses
  9. Paire de lunette de soleil, crème solaire et casquette
  10. Frontale, couteau, petite trousse de secours
  11. Couverture de survie
  12. Téléphone portable avec batterie supplémentaire
  13. Gourde et/ou thermos pour l’attente
  14. Vivres de course
  15. Batons de marche
  16. Parapluie si nécessaire
Matériel photo d'un photographe pour la photo de paysage en montagne

Matériel photo

  1. Trépied photo suffisamment stable avec possibilité de fixer une charge pour contrer les vibrations dues au vent
  2. Appareil photo, ici un Nikon Z7II
  3. Objectif super grand angle, ici un 14-30mm f/4
  4. Téléobjectif, ici un 70-2000mm f2.8
  5. Objectif standard avec grande ouverture, ici un 35mm f1.4
  6. Filtres dégradés
  7. Batteries de rechange à garder au chaud sur soi
  8. Cartes mémoires
  9. Clé ou pièce de monnaie ou Leatherman taille small
  10. Papiers microfibre pour le nettoyage des objectifs
  11. Sac étanche pour protéger le matériel

Publicité

Generique - 728x90

5 – Privilégiez les belles lumières.

La photographie de paysage se résume très souvent à des ambiances, à des couleurs ou à des contrastes qui vont vous permettre de faire passer un message à travers votre image. Ces éléments sont avant tout modelés par la lumière. Il est donc primordial de jouer avec elle tout en essayant de l’apprivoiser, c’est-à-dire qu’il faut être au bon endroit au bon moment. Raison de plus pour anticiper votre sortie photo comme expliquée plus haut. Voici quelques pistes à expérimenter pour mettre plus de chances de vote côté :

  •  Les lumières du printemps et de l’automne sont moins dures que celles de l’été. Les mois de juin et juillet sont les moins bien adaptés à la photo de paysage en montagne.
  • Les lumières de l’hiver sont douces mais souvent fugaces. Les levers et couchers de soleil sont très court mais offrent souvent des couleurs magnifiques.
  • Si vous photographiez en été, pensez à vous lever tôt ou à vous coucher tard pour éviter les forts contrastes de la journée (sauf si le temps est nuageux).
  • En haute montagne, les lumières de l’aube et du crépuscule offrent des teintes magiques.
  • Le lendemain d’une période de mauvais temps, le ciel est souvent comme « lavé » et la lumière en est plus « cristalline ».
  • En période de système d’inversion de température en vallée, les brumes offrent de jolis contrastes. Il est temps d’atteindre les sommets pour observer le phénomène vu du dessus.
  • À l’approche d’un orage, la lumière est souvent comme focalisée à travers nuages et offre souvent des couleurs très intenses avec des arrières-plans sombres. Les contrastes sont également augmentés
  • Les journées couvertes, brumeuses ou de jour blanc permettent de s’affranchir des ombres et contrastes trop importants. C’est le moment opportun pour photographier en forêt par exemple.
Paysage de montagne avec de la brume du côté des Bauges

Exemple d’une ambiance lumineuse très particulière un jour d’inversion de température dans les vallées des Bauges.

6 – Travaillez votre composition.

La composition en photographie est primordiale pour que votre image ne soit pas « plate ». La photographie de paysage montagne ne déroge pas à la règle, bien au contraire. De nombreux sites et ouvrages proposent déjà une multitude de pistes. Plutôt que de vous lister une nouvelle fois toutes ces règles de composition pour vous entendre dire au final qu’elles sont faites pour être dérogées, voici quelques exemples concrets que vous pourrez facilement mettre en application :

  • Quoi de mieux que les nuages pour habiller les montagnes. En réservant dans votre cadre une large place à un ciel nuageux, les montagnes prennent plus d’importance dans l’image. La photo devient également plus énigmatique et plus forte. À vous de trouver l’emplacement des sommets en fonction de la forme des nuages pour créer un cadre dans le cadre.
Montagne entourée de nuage dans le Massif du Mont Blanc

Trouée dans les nuages laissant apparaître les Courtes. Les montagnes occupent une petite place dans l’image mais sont mises en valeur par les nuages. En observant la trouée nuageuse on peut même y retrouver la forme d’une montagne.

  • L’utilisation de la symétrie dans la composition de vos photos de paysage peut renforcer l’impact de votre sujet. Cette symétrie peut être verticale, horizontale ou les deux à la fois. En plaçant votre sujet au milieu d’un horizon centré, vous êtes sûr d’attirer l’oeil des spectateurs surtout si d’autres lignes viennent renforcer la dynamique de l’image.
Composition symétrique pour ce paysage de montagne

La composition symétrique de ce bloc posé au beau milieu d’une vallée glaciaire en U renforce sa solitude au milieu de ce paysage du Groenland.

  • En montagne il est assez facile de trouver des lignes de fuite conduisant instinctivement votre regard vers le sujet principal. On retrouve ces lignes avec les arêtes de neige ou rocheuses, mais également avec les piliers rocheux ou les fissures. Il suffit alors de poser son sujet au bout de cette(ces) ligne(s) pour dynamiser votre composition.
Ligne de fuite pour la composition de cette photo de paysage en montagne

Ici la ligne en neige de la demi-lune à l’arête Kuffner dirige le regard du spectateur vers les alpinistes. Simple mais efficace. Le cadrage panoramique renforce l’effet recherché.

  • En empilant plusieurs plans dans le même cadre, votre photo de paysage en sera plus riche. Vous apporterez une notion de profondeur où votre oeil aimera se perdre. À vous de trouver la bonne hauteur pour avoir une perspective intéressante.
Composition d'une photo de paysage avec plusieurs plans

Composer votre paysage de montagne avec différents plans apporte de la profondeur dans l’image, comme ici avec cette vue des Aiguilles de Bavella.

  • Ne négligez pas le premier plan pour vos photos de paysage en montagne. Celui-ci permet de construire votre image pour mieux faire ressortir le point fort de votre photo. Il permet également de conduire le regard et dynamiser votre cliché en apportant de la profondeur. Ce premier plan peut être flou ou non suivant l’effet recherché (voir ci-dessous la notion de contraste).
Reflet d'une montagne au premier plan de cette photo de paysage

Ce reflet de la Pierra Menta au premier plan permet d’accrocher le regard et propose une image équilibrée mais toutefois dynamique.

  • En isolant une partie du paysage, vous pourrez obtenir une image ayant plus d’impact. Cet effet sera d’autant plus fort si vous utilisez des motifs qui se retrouvent plusieurs fois dans le cadre.
Déail d'un paysage de haute-montagne et d'un glacier

Cette vue resserrée d’un glacier de l’Inlandsis renforce sa notion d’immensité. La multiplication des crevasses renforce cet effet.

Si vous désirez en savoir plus sur la composition en photo, je ne peux que vous conseiller le best-seller de Michael Freeman, L’oeil du photographe et l’art de la composition lien externe Alpine Photo Prints Même si ce livre ne parle pas directement de photographie de paysage, les nombreux conseils pourront être appliqués en photographiant les sommets.

7 – Jouez avec les contrastes.

Le contraste en photographie a tendance à titiller notre cerveau et cela a pour effet d’augmenter l’impact de l’image. Les types de contrastes sont multiples. Vous pouvez bien évidemment jouer sur le contraste entre le clair et l’obscur, mais également entre les formes, les couleurs, les textures ou les zones de netteté. À vous d’explorer toutes ces différentes options à travers vos photos de paysage.

Paysage de montagne en noir et blanc et contrastes clair obscur

Le noir et blanc est bien entendu une bonne école pour commencer à jouer avec le contraste de luminosité. L’effet est bien entendu applicable à la couleur.

Paysage montagne avec contraste flou net

Le contraste peut également être réalisé en jouant sur différentes zones de l’image floues ou nettes. Ici l’utilisation de branches de mélèzes floues au premier plan apporte une ambiance feutrée à l’image et conduit le regard vers les mélèzes situés en arrière-plan.

Paysage de montagne contrasté

Sur cette photo prise dans la vallée de la Clarée, la notion de contraste clair/obscur est la première chose qui nous vient en tête, mais le contraste entre les couleurs complémentaires bleu et  jaune est également présent.

Paysage de montagne en hiver un jour de chute de neige fraiche

Ici le parti pris était de jouer sur un contraste quasi inexistant avec des nuances de luminosité très faibles. Cela renforce l’effet cotonneux des flocons. On perçoit presque le silence de la neige.

Publicité

Generique - 728x90

8 – Ajoutez une dimension humaine à vos paysages de montagnes.

Les photos de paysage en montagne peuvent parfois être un peu vides et redondantes. En ajoutant une nouvelle dimension avec un personnage ou une construction, votre image va prendre de l’importance. Attention toutefois à garder ce sujet petit pour qu’il ne prenne pas une place plus importante que le paysage.

Silhouette humain dans un paysage de montagne

L’ajout d’une silhouette de petite taille dans une photo de paysage en montagne permet de raconter une histoire. 

9 – Timing et patience, un savant dosage.

La montagne est une école de patience et d’échec. Apprenez à prendre le temps de photographier mais également à prendre la bonne décision au bon moment. Cet équilibre entre attentisme et action est parfois assez fin à sentir. À ce jeu, seul l’expérience et une petite part de chance peu vous aider. Essayer toutefois d’anticiper au mieux la situation pour être prêt au moment opportun. Veillez par exemple à l’orientation des sommets, au changement de la météo, au sens du vent, etc… Soyez également opportunistes en tentant des sorties même si tous les voyants ne sont pas au vert. C’est souvent à ces moments-là que les plus belles situations apparaissent.

Aiguille de Bionnassay pendant la lumièreAiguille de Bionnassay pendant la lumière

En montagne les conditions de lumière sont très changeantes et la patience est souvent récompensée. Ici deux photos de l’Aiguille de Bionnassay à une demi-heure d’intervalle.

10 – Prenez votre temps au post-traitement.

Souvent il est intéressant de prendre son temps pour réaliser le traitement de ses photos de paysage. Cela permet de regarder ses images avec un oeil nouveau et d’être moins influencé par les souvenirs de la prise de vue. Vous allez même peut-être découvrir des choses que vous n’aviez pas vu au moment du déclenchement. Prendre son temps permet également de tester plusieurs traitements, de la couleur, du noir et blanc et essayer plusieurs formats. N’hésitez pas non plus à revenir vers vos images quelques mois voir quelques années plus tard. Les goûts changent et votre oeil se sera affuté dans le temps, votre photographie aura évolué.

Post traitement lightroom pour paysage montagne

Le post traitement avec lightroom permet de réaliser des versions différentes afin de tester plusieurs options.

Voilà, j’espère que ces quelques astuces vous permettront de progresser en photographie de paysage. Si vous avez une interrogation, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous. Je me ferais un plaisir de vous répondre. Dans tous les cas, le dernier conseil que je pourrais vous donner est le suivant: Inspirez-vous, testez, plantez-vous, et recommencez !

Portriat du Photographe de montagne et d'aventure Marc Daviet

Marc Daviet

Photographe professionnel de montagne et d’aventure depuis plus d’une dizaine d’années, Marc travaille régulièrement avec des sociétés d’équipement sportifs comme Petlz, Julbo, Patagonia, RAB, Samaya…

Certaines de ses photos font l’objet de parutions dans des magazines spécialisés montagne en Europe, aux USA ou au Japon.

En savoir plus sur l’auteur
Voir son Porfolio lien externe Alpine Photo Prints

Articles Similaires

Comment choisir son objectif photo pour la montagne ?

Longue focale, grand angle ou focale fixe, choisir un objectif pour son appareil photo n’est pas une simple affaire. Voici quelques pistes pour vous aider à vous décider.

9 applications smartphone indispensables pour réussir votre sortie photo en montagne

Une bonne sortie photo est une sortie anticipée. Voici ma liste préférée des applications que j’utilise sur mon smartphone pour mettre au maximum les chances de mon côté.

Sondage Instagram: Quel est votre matériel photo préféré pour l’alpinisme, l’escalade ou le ski ?

Lors du premier confinement, j’ai réalisé un sondage auprès des personnes qui suivent mon compte Instagram sur le matériel photo qu’ils utilisent en montagne. Les résultats obtenus nous donnent un bon aperçu de l’équipement emporté en montagne, de quoi en tirer quelques enseignements.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Generique - 300x600

Derniers Articles

Une image primée au concours photo Memorial Maria Luisa

Une image primée au concours photo Memorial Maria Luisa

Le fameux concours international « Memorial Maria Luisa » récompense chaque année les plus belles photos de montagne. Cette année, j’ai eu la chance de voir l’une de mes images remporter une catégorie.

Inspirations

Youtube

Generique - 300x600

Avant de partir en montagne, inscrivez-vous pour recevoir nos prochains conseils photo.

En plus c'est GRATUIT !

Rassurez-vous, nous n'envoyons que très peu de messages, seulement quand cela en vaut vraiment le coup.

You have Successfully Subscribed!